J'ai pris (la bonne) décision d'investir dans un écheveaudoir neuf ,

index

j'ai longuement hésité,car j'avais depuis quelques années deux écheveaudoirs anciens, acquis à un prix dérisoire.  Je préfère les objets anciens, les miens provenaient d'Auvergne, ils appartenaient à la grande tante de la vendeuse,une dame très agréable avec laquelle j'ai eu un long échange téléphonique, elle osait à peine les vendre car ils étaient à l'abandon dans une grange depuis plus de cinquante ans et  abimés,cette personne ne tricotait pas et ne savait donc pas si ils étaient ou non en état de fonctionnement, j'ai pu les utiliser mais le format n'était pas adapté au format des écheveaux de laine actuels, je pense qu'ils étaient prévus pour les grands écheveaux de lin ? ou pour une autre fibre?

Photo0091

Photo0093

Photo0092De plus pour les fibres fines, le mohair par exemple ,c'était une vraie galère, le fil passait toujours dans l'axe et se bloquait, comme les écheveaux étaient trop petits, je devais les tendre sur trois branches au lieu des quatre , à force d'essais, je me suis rendue compte qu'il était impossible de bobiner ma laine avec cela, j'ai tenté de les réparer mais il fallait tout changer, l'axe en métal était tout rouillé , les branches de bois très fragilisées par endroit, un soucis de plus, car parfois quand l'axe ne me donnait pas de fil à retordre, c'était une petite encoche dans le bois qui accrochait la laine.

Mais quel modèle choisir ?

bobinoir_ashford_b

 

csm_bobinoir

 

maj_clc_2J'étais très tentée par le bobinoir sur pied d'ASFORD, une marque que je connais et que j'apprécie.

ou le Majacraft ? que je connais uniquement de nom.Pourquoi pas un modèle parapluie plus facile à emporter et à ranger, mais je ne voulais pas de plastique, ni d'un écheveaudoir  made in China.

j'ai trouvé un bon compromis entre le design et le rapport qualité prix du Suédois GLIMAKRA 

swift j'ai transformé mes nombreux écheveaux en pelotes, à une vitesse incroyable,rien n'accroche,j'ai testé la laine fine, le lin, le mohair, la laine épaisse, la soie ... un vrai bonheur !

Comme je ne fais pas les choses à moitié, j'ai tant bobiné que le lendemain j'avais une douleur et une grosseur au coude

un peu de pommade magique et tout est rentré dans l'ordre, pour preuve à venir bientôt, je tricote en biais, ce n'est pas dû à mon écheveaudoir mais à un nouveau point que je teste .