photo 2017J'ai été studieuse, j'ai repris mes notes, préparé les plantes, la crème de tartre et l'alun pour préparer un mordançage, action indispensable pour ouvrir les fibres de la laine afin que la teinture puisse bien pénétrer ,la combinaison alun ,tartre permet d'intensifier la prise de la couleur .

prépa alun et tartrecrème de tartre à 12 g et Alun 42 g pour 200 g de laine brute ,prémouillée.

mordançagelaine au mordançage pendant 1h à 80 ° environ, j'ai trouvé un thermomètre de cuisson et j'ai surveillé très régulièrement

collectema récolte d'oignons, enfin juste les pelures,  2 ans pour 99 grammes !!! et pourtant je cuisine tout le temps avec des oignons et de l'ail , bon l'ail n'est pas utile pour mes teintures , fort heureusement car les pelures sont toutes petites .

oignons 1

photo 4

après 1 H de cuisson , j'ai laissé la laine refroidir doucement , afin d'éviter le feutrage qui est du au choc thermique , et non à la cuisson de la laine , on peut tout à fait cuire de la laine mais il faut  faire très atention aux differences de température .

7après rinçage au savon, j'ai obtenu une jolie couleur jaune-roux orangé , tant mieux je n'aime pas le jaune trop pâle .

hibiscus-puis sur ma lancée, j'ai préparé une marmite de fleurs d'hibiscus, tout en mordançant d'autres écheveaux

photo 2 - Copie (3)

photo 5 1 h de cuisson aussi

 

photo 4 - Copie (2)et voici le résultat après rinçage et lavage au savon , un rose très doux, rose de Chine ou vieux rose ? Quand l'écheveau sera bien sec ,je verrai le rendu final

demain je tente le parme, violet, avec du bois de Campêche,

bois de campeche

tanaisiedu jaune vert avec la Tanaisie et je testerai le sulfate de fer pour voir .... je n'ai encore jamais essayé cela , mais je veux du vert !

Ce soir je révise , je relis mes livres tout en chantant :" Toute ma vie j'ai rêvé d'être une sorciere"  :)

Une  gentille, cela va de soi . Celle qui ferait 

photo

des potions magiques et de jolies couleurs pour égayer le monde, entre autres choses ..

plantes à teinter