Je ne suis pas passée par ici depuis un certain temps. Mais le mois a été dense, d'autres préoccupations ...

d'autres urgences à gérer. Bref le printemps arrive ...

Toujours en quête de réponses à mes questions, je suis passée chez mon libraire récupérer mes commandes de livres

dont un sur la laine, je cherchais depuis longtemps un livre sur l'histoire,  ou l'anthropologie de la laine, j'avais déjà l'excellent "Citoyennes Tricoteuses" de Dominique Godineau.

Godineau-Citoyennes-Tricoteuses-

 

Puis " Knitting around the world "De Leila NARGI   assez complet , bien documenté et surtout bien illustré.

Knitting around the world

et Je viens de dénicher  :

laine

Les Routes de la Laine (J.Anquetil)

La laine préside aux origines de l'humanité. Matière sacrée, utile, esthétique, marchande, elle en aura accompagné toute l'aventure à travers les siècles et les continents, plaçant les grandes civilisations sous le signe de l'ovin et de la symbolique du tissage.
Des pasteurs de la Bible aux nomades turkmènes, des teinturiers arabes aux liciers médiévaux, des manufactures royales aux usines de la révolution industrielle, qu'il soit question de tallith juif, de bure chrétienne ou soufie, de caftan, de djellaba, de poncho, ou encore de kilims bakhtiari, de tapis coptes ou coraniques, de tapisseries d'Aubusson, que le cachemire le dispute à l'angora, le feutre au tweed, que l'on y rencontre Raphaël, Giono, ou Dior, Les Routes de la laine permettent d'explorer le croisement des techniques et des arts, des spiritualités et des mentalités.
Fort d'une éblouissante documentation alternant avec justesse l'information et l'anecdote, doté de plusieurs annexes, ce livre est une véritable invitation au voyage, à une transhumance métissée au coeur des cultures.

a priori il semble très bien, à suivre ....

Lire ou tricoter il faut choisir ! cruel dilemme

Mes derniers encours n'en finissent pas, j'abandonne le premier, la robe en biais lavande/parme

107024737

Pour en commencer un autre, une robe encore, mais en jacquard cette fois, car j'avais envie de fleurs.

108926503

Mais passer d'un encours à l'autre ne sert à rien, il faut en finir un et puis c'est tout !

j'ai donc repris la robe en biais qui n'était pas cousue, c'est souvent à  ce stade que je laisse le tricot en plan, surtout lorsqu'il s'agit d'une grande pièce, car je déteste coudre, mais quand faut y aller faut y aller !

j'ai cousu le corps de la robe et j'attaque les manches,

manches robe biais

afin d'éviter les coutures, je tricote les manches en rond , mais que c'est long !

j'avais oublié que tricoter en rond avec des aiguilles 3,5 était si fastidieux .

C'est vrai que je m'étais  laissée distraire par des choses plus rapides et plus amusantes, aux aiguilles 12 et même 32 !

entre temps j'ai également terminé mon poncho dentelle , oui, oui, cette fois il est terminé !(photo quand il fera beau ??)

et j'ai aussi crocheté de très nombreuses roses

!cid_144

 

roses

pour  Avignon 

AVIGNON

lien

to be continued ....